samedi 26 septembre 2009

Bienvenue au pays de daims - Day 1

Ah Nara...
Que c'était chouette !



Un peu d'histoire pour commencer.
Pour citer le Routard : "On le sent tout de suite : il s'est passé là quelque chose d'important, il y a très longtemps !"
Nara se situe à 42 km au sud de Kyoto. Elle fut la première capitale fixe du Japon, en 710 (avant on changeait de ville à la mort de l'empereur, la ville devenant "impure"), et ce pendant 74 ans.
Cette période (710-784), appelée période de Nara, est considérée comme le premier âge d'or du pays.
La ville est construite en damier, sur le plan de Xian, en Chine et est également jumelée avec Versailles et Tolède (Espagne).
C'est ici que que s'implante la religion bouddhiste au Japon, la ville accueillant le premier temple bouddhiste du pays.
C'est aussi pour cette raison qu'en 784 l'empereur Kammu décide de déplacer la capitale à Kyoto, s'éloignant ainsi des moines bouddhistes qui ont alors la mainmise sur le pouvoir.

Nara, c'est une charmante petite ville dont la partie touristique demeure typique, sans immeuble.


Elle accueille également un parc de 528 ha où 1200 daims gambadent en liberté.




Avec Laura, nous nous armons donc de notre sac à dos et partons en bus pour Nara (2h30 de trajet).
Il faut savoir que le daim est l'emblème de la ville.


Sur notre bus, qui relie Nagoya à Nara, on peut y voir le dauphin de Nagoya et le daim de Nara :



En arrivant je dis à Laura : "J'espère bien qu'on va voir des biches quand même !"

On a été servies... 10 mètres plus loin, nous tombons, au milieu d'un carré de pelouse, sur une vingtaine de biches en train de se faire caresser (un peu) et de manger les "shika-sembei", biscuits pour daims dont ils raffolent (beaucoup).
Des échoppes en vendent un peu partout pour 150 yens, ce sont des galettes qui ressemblent à de grands hosties bruns.

En fait, les daims ont un côté apprivoisé : ils traînent toute la journée aux abords des chemins touristiques, se mélangeant même aux touristes et écoliers le long des échoppes à souvenirs et shika-sembei (pas bête le daim !) et n'hésitent pas à venir fourrer leur truffe dans ta main où à attirer ton attention en s'essuyant le museau dans ta jupe afin de manger le précieux biscuit !


video

Un fond de l'oeil de biche.






Dans la ville, nous tombons sur l'étang de Sarusawa-ike. On y trouve plein plein plein de tortues.
Il faudra que je vous mette la photo de l'étang de nuit (quand j'aurai les photos de Laura), c'était vraiment magnifique !





On ne voit pas très bien mais c'est une tortue et une queue de gros poisson rouge.

Un peu plus loin, nous visitons le site du temple Kofuku-ji. Fondé en 669, c'est l'un des principaux temples de Nara.
A côté, nous voyons la pagode à 5 étages, l'une des plus hautes du Japon (55m) après celle de Tokyo (qui ne la dépasse que de quelques centimètres).




Sur ce site existaient 175 édifices. Il n'en reste que 4 ou 5 aujourd'hui, victimes d'attaques survenues après le déplacement de la capitale à Kyoto. Pour l'anniversaire des 1300 ans de la cité-capitale, en 2010, de nombreuses reconstructions sont prévues (d'après ce qu'on a vu, ils ont intérêt à construire vite...).

Un peu plus loin nous arrivons à la Porte de Nandaimon, 29 mètres au garrot, édifiée en 1199.
Elle abrite les statues de Nio, l'une à la bouche ouverte, l'autre fermée, symbolisant le début et la fin, toutes deux symbolisant force et puissance.






Nous arrivons ensuite au Temple Todai-ji, un des temples les plus imposants du Japon.




Le pavillon principal est considéré comme le plus grand édifice en bois du monde. Il a pour vocation "la protection du pays et la prospérité de la nation".


Le temple possède une statue en bois de Binzuru, portant un bonnet et une tunique rouges. Les dévots lui offrent des vêtements rouges afin qu'il les protège des maladies.
Voici des offrandes que nous avons pu voir sur le chemin (ce sont des sortes de petits tabliers rouges que l'on peut acheter) :


La salle intérieure, Daibutsu-den, contient un immense Bouddha en bronze doré, haut de 13 mètres.



Enfin, nous nous dirigeons vers le sanctuaire Tamukeyama Hachimangu.

Sur le chemin, il y a de très belles "gargouilles" japonaises sur des petits pavillons.




Nous arrivons au crépuscule au sanctuaire, d'où nous pouvons admirer la vue sur tout Nara, magnifique (photos à venir) !
Le sanctuaire est un lieu très beau, appelant au recueillement, bercé par le mélange de l'encens et des lueurs des bougies et lanternes.





Voici des "ema", tablettes de bois sur lesquelles les Japonais inscrivent leurs vœux.




En redescendant vers la ville, nous nous sommes arrêtées au Beffroi de Shoro, très gros.





Le soir, spécialité locale au menu !
Nous nous sommes rendues au restaurant Kameya, dont la spécialité est "l'okonomiyaki", mélange de poisson, de crevettes, de boeuf et de légumes, ressemblant à une grosse omelette, servi sur des plaques chaudes au centre de la table. C'était pas mal du tout.
Photos à venir !

Le soir nous avions décidé de nous arrêter dans un ryokan, le Seikanso.


Les hôtes étaient vraiment adorables !
Le ryokan était très oldies but goodies, ça sentait le vieux mais c'était vraiment typique pour le coup.
Je vous ai déjà parlé de la clim au Japon ? C'est leur dada, il y en a partout (et souvent trop forte) ! Et bien là, dans cette chambre aux portes en papier de riz, il y avait aussi la clim.





A l'intérieur du ryokan se cachait ce superbe jardin japonais !







Voici venu le temps de la minute insolite-curiosité :

A Nara, il y a des pousse-pousse !


La plaque d'égout de Nara reprend le daim, elle est vraiment très jolie !



J'ai réussi à dénicher des lanternes de Pikachu et... c'est quoi son nom déjà ? (honte à moi)



Ça ce sont des chaussons exprès pour les toilettes, car, attention, on ne garde pas les mêmes pour la maison et les toilettes ! Faut pas déconner.


Pour ce qui est de la minute culinaire, voici un beignet de hachis parmentier frit, délicieux !


... et ce qu'on pourrait rapprocher de madeleines, version mini en forme de noix. Super bon !

That's all folk's !

La prochaine fois je vous raconte la suite de Nara !

1 commentaire:

  1. Ohh c'est vraiment trop beau le Japon, j'peux te rejoindre? :D

    RépondreSupprimer